Menu Fermer

Lee Broom transforme un penthouse à New York en un chef-d’œuvre de durabilité

Lee Broom Transforms NYC Penthouse Into Sustainable Masterpiece

Nous sommes des admirateurs de longue date du designer britannique Lee Broom et bien que Londres soit la ville qu’il considère comme son foyer, il passe beaucoup de temps à New York, tant pour le travail que pour le plaisir. Désireux de trouver un endroit où revenir le soir après de longues journées mouvementées, Broom a fait l’acquisition d’un appartement en duplex occupant deux étages du White Street à Tribeca. Le penthouse baigné de lumière s’étend sur 3 000 pieds carrés, ce qui lui donne une toile de fond spacieuse pour travailler, car ce projet marque son premier projet de décoration intérieure depuis 2015. Alors que Broom est principalement connu pour son éclairage moderne, il a été inspiré pour concevoir une collection entière de meubles et d’accessoires juste pour le penthouse, qui seront tous lancés cette année. L’espace évoque un sentiment de calme accueillant tout en exposant parfaitement son esthétique impeccable vue à travers des vignettes magnifiquement conservées. « Ce qui m’a séduit dans ce penthouse, c’est qu’il ne s’agit pas d’un vaste espace, mais de plusieurs pièces et zones à explorer, ce qui m’a donné l’occasion de créer des vignettes dans chaque espace qui ont toutes leur propre style personnel, tout en s’inscrivant dans un schéma de design global. Cela contraste avec mon appartement à Londres, qui est très ouvert », explique Broom.

Une chaise suspendue en laiton brossé et en laine noire Kvadrat est suspendue près des fenêtres, parfaite pour contempler la ville. Si la chaise vous semble familière, vous vous souvenez peut-être de Beyoncé. se balançant dans un dans son ‘DéjàLa vidéo de son album visuel « Black is King ».

Cet appartement m’a vraiment séduit : il s’agit d’un espace de 3 000 pieds carrés très lumineux, avec de hauts plafonds et une lumière naturelle abondante. L’ensemble de l’immeuble avait déjà été restauré de manière extensive et durable, donc du point de vue de la rénovation, le traitement était plus cosmétique, mais nous avons ajouté quelques nouveaux détails structurels tels que la poitrine de la cheminée et l’entourage du feu et nous avons supprimé les portes et les arches pour ouvrir l’espace.

Le salon présente une palette de couleurs monochromes accentuée par du laiton brossé, du gunmetal et du noir mat. « Le point focal du salon est le nouveau canapé White Street conçu spécialement pour cet environnement. Il s’agit d’une pièce architecturale, épurée et modulaire qui peut être disposée en de multiples configurations et qui est reliée par des accoudoirs sculptés, des tables d’angle et des tables d’appoint, tous produits en bois de frêne blanc ou noir « , partage Broom. « Le tissu du canapé est un doux bouclé ivoire qui contraste agréablement avec les sections d’extrémité en bois, plus dures. Et avec son dossier expansif et incurvé, le canapé semble presque flotter, ancré uniquement par ses connecteurs. Tout est question d’équilibre. »

Dans tout le salon, divers luminaires Lee Broom sont intégrés, notamment le lustre Carousel XL en bronze poli, Lens Flair en noir mat et la lampe de table Crescent. « Les nouvelles tables Tribeca sont également présentées dans cette pièce. Il s’agit d’une série de tables d’appoint et de tables basses sculpturales, qui reflètent le même concept flottant que le canapé, semblant défier la gravité. Fabriqué en marbre noir de soie et en travertin, son plateau rond et lisse est en porte-à-faux au-dessus d’une base carrée monolithique, en parfait équilibre », explique Broom. « Les tables présentent également un détail en escalier qui reflète l’architecture locale, en particulier le bâtiment Long Lines, un gratte-ciel brutaliste des années 1970, visible depuis mon appartement. »

S’écartant des pendentifs typiques qui sont suspendus au-dessus des îlots de cuisine, Broom présente deux Tube Lights en marbre de Carrare et en laiton brossé. Conformément à l’engagement du bâtiment en matière de durabilité, tout le bois utilisé dans la cuisine a plus de 300 ans et le marbre provient de la carrière souterraine de marbre du Vermont.

Avec vue sur la terrasse et le One World Trade, la salle à manger est habillée de murs bleus moirés et de rideaux plissés en velours gris, ainsi que d’éléments en acier inoxydable poli et brossé, comme les nouvelles chaises Lee Broom Musico et la table circulaire Musico.

Un miroir blanc Split et une table d’appoint Drunken accentuent un coin salon dans le coin de la salle à manger.

Un bar vintage des années 1980, conçu sur mesure par Steve Chase pour la résidence Chase à Laguna Beach, en Californie, trouve un nouveau foyer chez Broom.

Un lit vintage des années 1960 en acier inoxydable et en laiton s’est avéré trop grand pour la maison de Broom à Londres, mais il est heureusement parfait pour sa chambre principale à New York.

Les lampes Orion en bronze poli sont suspendues au-dessus d’un canapé archivé que Broom a conçu en 2011.

Photographie par Stephen Kent Johnson.
Stylisme : Michael Reynolds.

Cet article a été rédigé par Caroline Williamson et traduit par LesPiedsdeTables.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesPiedsdeTable.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.